FamousWhy
CAN
Famous People Famous Regions Famous Articles Famous Software FamousWhy Web Services Famous Forum Submit Content
|


Statistics:
Visits: 1,422
Votes: 0
Fame Riser
          
Fame Rank
N/A
Fame Riser
create pool

 

Articles


Ask a Question about La Psychocritique et la Methode

Famous Tags


litterature   importante   culture   bureau   ordinateur   salubrité   étude   condition   activité   viellir   vivre   art   paris   ulster   violence   irlande   motivation   profession   psychosociologie   méthode   psychocritique   francophonie   organisation   francais   strategique   developpement   farncophonie   internationale  

All Tags

Famous Forum

 

La Psychocritique et la Methode

 Q:   Ask a Question about La Psychocritique et la Methode       
La Psychocritique et la Methode La psychocritique apparaît comme une science en formation, et qui recherche sa méthode. Disons-le d'ailleurs clairement, un phénomène aussi complexe et aussi obscur que la création litéraire exige plusieurs modes d'aproche. Loin de s'exclure, ils se complètent. Toute méthode me semble valable, pourvu qu`elle s'appuie sur des faits et des textes et nous renseigne davantage sur l'auteur que sur la critique. La psychocritique vise à discerner, dans la création, la part des sources inconscientes; mais, comme on va le voir, sa methode même l'entreîne à chercher une synthèse où les résultats acquis par ailleurs s'intègrent naturellement.

En bref, une étude psychocritique comporte quatre opérations :
1. Diverse œuvres d'un auteur (et dans le meilleur cas, toutes ses œuvres) sont superposées c omme des photographies de Galton, de façon à en accuser les traits structrels obsédants.
2. Ce qui est ainsi révélé (et accepté tel quel) fait l'objet d'une étude qu'on pourrait dire ’’musicale’’ : étude des thèmes, de leurs groupements et de leurs métamorphoses.
3. Le matériel ainsi ordonné est interprété sous l'angle de la pensée psychanalytique : on aboutit à une certaine image de la personnalité inconsciente, avec sa structure et ses dynamismes.
4. A titre de contre-épreuve, on vérifie, dans la biographie de l'écrivain, l'exactitude de cette image (la personnalité inconsciente étant évidemment commune à l'homme et à l'écrivain).

Notons aussitôt que, dans cette méthode, la primauté est nettement donnée à l'œuvre sur la vie. Résoulment littéraire, la psychocritique se distingue ainsi d'une investigation médicale. Elle adopte, par fidélité expérimentale, l'attitude du créateur lui-même, qui voit dans l'œuvre un but, non un symptôme. Par là se trouvent écartées certaines objections de principe; par exemple on ne peut parler de bonne foi d'une explication réductrice, ignorant les valeurs ou les niant. Philosophiquement fondées, au moins au premier examen, ces objections ont, il faut dire,souvent servi de simple couverture à des résistences irrationnelles. Ces dernières sont en partie levées si l'on se place d'abord sur le terrain familier de l'œuvre. C'est ce que fait la première opération ci-dessus. L'analyse musicale qui la suit – les thèmes et leurs métamorphoses – surprend nos habitudes plus qu'elle ne les heurte. Accoutumée à pensser en formes définies, notre intelligence se méfie d'une fluidité qui est pourtant bien celle de la réalité psychologique. Elle voudrait que les images d'Agrippine et de Roxane fussent aussi distinctes dans Racine que leurs originaux dans la réalité historique; elle s'étonnera, criera peut-être au coup de pouce si, les superposant, nous les confondons presque comme variations d'un thème unique. Pourtant, lorsque ces glissements s'autorisent des textes, l'accord doit se faire assez aisément sur des resemblances objectives; les rapprochements à l'intérieur d'un œuvre ne soulèvent pas plus de problèmes qu'entre une œuvre et ses sources.

Voilà pourquoi, si notre méthode se limitait à ces deux premières opérations, et s'abstenait de toute terminologie psychanalitique, elle gagnerait en audience. Par contre, elle perdrait, à mon avis, presque toutes ses chances de nous mener à une vérité de quelque poids. L'obsevation clinoque nous a appris trop de choses sur la vie affective et imaginitive des hommes (normaux ou anormaux) pour qu'on puisse négliger ses résultats dans n'importe quel problème psychologique, fût-ce celui de la création littéraire. Même si la liberté créatrice échappait à des déterminations inférieures, elle n'en serait pas moins circonscrite par elles, comme une eau prend la forme de l'ouverture d'ou elle jaillit. La structure inconsciente révélée dans l'œuvre pourrait fort bien être la fatalité d'où elle cherche à s'évader. Une fois achevée l'analyse des thèmes obsédants, une interprétation s'impose donc. La biographie d'un écrivain doit la confirmer, ou apparaître au moins compatible avec elle.


Tags: psychocritique, méthode, étude



Category: Éducation  - ( Éducation Archive)

Date Added: 26 October '11


Add a link to this page on any related website, blog or forum using this code :